Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre

  • Si vous avez un cadeau à faire à quelqu'un qui aime la marche ....



    Voici quelques idées de titres à offrir pour les fêtes de fin d'année à celle ou  à celui avec qui vous aimez  marcher.  Joyeuses fêtes !


    "Chemin faisant" Jacques Lacarrière ( dont j'ai bien aimé aussi un été sous l'écorce) - Livre de poche

    " Marches et rêves " Jacques Lanzmann - 

    "Marcher méditer" Michel Jourdan/Jacques Vigne - Espaces libres Albin Michel

    "Eloge de la marche" David Le Breton - Essais Métailié

    "Le bonheur en marchant" Yves Pacalet JC Lattès.

    "Chemins au vent" Pierre Sansot - rivages poche (dont j'ai bien aimé aussi "Du bon usage de la lenteur"



    Et puis l'indispensable : "L'art de marcher Rebecca Solnit" - Livre de poche

     Et aussi Sylvain Tesson en particulier "dans les forêts de Sibérie" son dernier.

    Et encore 

    "Marcher une philosophie" Frédéric Gros.  

    Sans oublier un fondamental : 

    "De la marche" Henry David Thoreau - Ed. mille et une nuits.


     



     

     

    Noêl, cadeaux, livres sur la marche

     

  • guide valléen la vésubie, le "rando malin"

    Les guides valléens : la Vésubie

    Image002.jpg

     

     

    Après Roya-Bevéra, Haut Verdon, Tinée, la Vésubie ! Enfin ! ( sortie au 4ème trimestre 2008 mais je découvre aujourd'hui). Editions du Parc du Mercantour - 13, 8 euros. Dans toutes les bonnes librairies. Et particulièrement dans celle de Saint Martin Vésubie «  La Vagabonde » Rue Cagnoli, à hauteur de la place Félix Faure, où j'ai fait cet achat. On trouve là une belle table consacrée à la région et à la montagne : guides, topo-guides, cartes mais aussi romans régionalistes, contes, ouvrages sur la faune et la flore. Il y a du monde et c'est animé.

    Le guide Vésubie n'est pas un topo de randonnées, mais une présentation des richesses naturelles, du patrimoine, de l'économie et de l'histoire de la vallée. Mise ne page et maquette très soignées et séduisantes.

    Une bibliographie comblera ceux qui en veulent plus. Un chapitre rare sur l'histoire des sommets et l'alpinisme à la belle époque ainsi qu'une introduction enfin claire et abordable sur la géologie de ce pays ont fait mon bonheur et feront peut-être aussi le vôtre.

     

    Le Rando malin - editions Mémoires millénaires - 14 euros

    rando malin.jpg

    Randonner malin c'est la formulation positive du fameux «  Ne randonnez pas idiot ! » Randonner idiot est une activité très pratiquée. Cela consiste à traverser des villages au riche patrimoine bâti ou autre, sans s'arrêter et sans chercher à comprendre ou même à s'interroger, ou à ne pas voir comment les paysages ont été façonnés au fil des siècles par le travail de nos ancêtres. On accumule le dénivelé . On transpire.  On fait du sport. Ce qui est dommage quand on sait qu'il est facile d'ajouter au plaisir de l'effort physique et au souci de sa santé et de sa forme, les satisfactions subtiles d'une curiosité  et d'une intelligence en éveil, ou d'une imagination excitée.  Bonheur de comprendre, de rêver, de retrouver les légendes anciennes.

     

    Sous le titre « balades en famille sur des sites chargés d'histoire en Côte d'Azur, Alpes du Sud, le « Rando malin » propose un bon dosage entre des informations pratiques pour randonner ( itinéraires, cartographie, niveau des balades, trajets d'approche en voiture) et les quelques repères historiques indispensables pour apprécier la balade.

     

    Les données fournies sont très fiables et c'est toute une équipe qui a travaillé à cet ouvrage : historiens, chercheurs, universitaires, conservateurs de musées. Sans jamais faire compliqué, ils fournissent un exposé panoramique sur les grandes dates de l'histoire régionale.

     

    Les intinéraires proposés n'épuisent pas ce qu'il y a à voir dans notre arrière pays et un second tome au moins serait le bienvenu. Le livre s'organise ( comme les guides Randoxygène du Conseil général) en Haut, Moyen pays et Pays côtier. Ce qui est facilitant.

     

    Un crédit phot de qualité achève de convaincre les indécis et invite à boucler son sac à dos sans oublier d'y glisser ce petit livre  malin qui répondra aux légitimes curiosités du randonneur sans le noyer sous un fatras savant.

     

     

    Image002.jpg
  • Les chemins médiévaux du Var

    Aux éditions Larenaudie  www.editionsdelarenaudie.fr  nous avons aimé "les chemins médiévaux dans le Var". Alain Raynaud est un marcheur. C'est aussi un homme du bâtiment. Enfeux, pierres à bosses, grande nef et petit tympan, n'ont pas de secrets pour lui. Les vieilles pierres finement ajustées en un appareil précis exigent qu'on s'exprime à leur propos avec au moins autant de justesse et de précision. C'est le cas de ce petit livre d'initiation à l'architecture médièvale qui vous emmène sur les chemins anciens du département du Var

    Les 60 itinéraires présentés sont repérés par zones géographiques selon un jeu de couleurs facilitant l'utilisation du guide. Un index unique renvoie aux noms de communes comme aux sites visités, ou à quelques définitions. Les balades sont bien calibrées, entre 10 et 20 km. De petits fonds de cartes indicatifs ne dispensent pas de se munir de la carte IGN sur le terrain. Tout y est : durée, approche en voiture, dénivelé.

     

    Mais ce qui fait la valeur de ce qui est bien plus qu'un topo-guide ce sont les nombreux encarts apportant du contenu sur l'histoire ou sur l'architecture. A cela s'ajoutent des plans de cités médièvales, des montages photographiques très pédagogiques mettant en évidence  les détails caractéristiques avec des zooms. Des reproductions de textes anciens, et de superbes photographies d'ensemble moyennageux( comme Bargème ou Forcalquier) complètent l'ensemble.

    Ce promeneur est aussi un gourmet qui n'oublie jamais, pour notre plus grand plaisir, de signaler les grands domaines viticoles traversés en donnant les bons crus.

    Précieux petit bouquin qui est une invitation à chausser les galoches et à rejoindre les pélerins et les routiers de ces chemins médièvaux.