Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Villages du haut pays

  • Greolières Hautes et Gréolières Basses

    Histoire de deux villages rivaux

     

    La vallée du Loup est chargée d'histoire car elle était traversée par la principale voie romaine reliant VENCE à CASTELLANE en passant par Gréolières.

    Au sud des barres du Cheiron, près de Grasse, la commune est riche des ruines de deux châteaux médiévaux, le château de Hautes Gréolières, à l'écart et au-dessus du village actuel, et le château de Basses Gréolières intégré dans le village.

    Il peut paraître étonnant de voir pratiquement deux châteaux forts si proches l'un de l'autre et pour un même village. Il faut se reporter à l'histoire des lieux.

    Le site de Gréolières-Basses (village actuel) appartenait aux vicomtes de Nice et se dressait sur le Bau de Saint Jean, face au hameau de Saint-Pons. Les vicomtes de Nice avaient construit là, une église et un château.

    A la fin du XIIe siècle, les comtes de Provence décidèrent de prendre le contrôle de la partie orientale de leur territoire en luttant contre l'influence de la république de Gênes et contre l'indépendance de la noblesse locale, donc des vicomtes de Nice.

    Vers 1220, pour contrôler le château de Gréolières-Basses, le comte de Provence fait construire le château de Hautes Gréolières,  (image ci-dessus) et une église ici aussi.

    En 1230, le comte de Provence assiége le château de Basses Gréolières et s’en empare.

    En 1235, le Comte de Provence a donné le château de Basses Gréolières à Romée de Villeneuve. Le château est resté dans le patrimoine de ses descendants, les seigneurs de Villeneuve-Vence, jusqu'à la Révolution.

    Plusieurs fois détruit et restauré le château de Basses Gréolières a été cédé en 1838 par la famille de Vence à un habitant du village, Jacques Flory pour la somme de 17 000 francs en pièces d'or.

    Aujourd'hui, une villa toute blanche et neuve s'inscrit entre les pans de murs en ruines du château des Villeneuve. Qui a osé ? On dit que c'est la maison de l'ancien maire !

    De son côté, Hautes Gréolières est devenu un village fantôme abandonné depuis la fin du 19ème siècle.

     

    DSCN5139.JPG

    Le château de Hautes Gréolières. Sa rampe qui permettait l'accès des cavaliers peut indiquer qu'il fut une place forte des Templiers.

     

     

     

  • Roubion 06 : le village des petites maisons et des portes peintes

     

     

     

    Roubion vous accueille l'hiver avec le ski aux Buisses, la randonnée nordique au Col de la Couillole ou les balades en raquettes mais aussi l'été avec la via ferrata, les VTT électriques et bien sûr la randonnée pédestre. 

    C'est un village accroché à la montagne. On a peine a croire que les anciens aient réussi à installer ici ce nid d'aigle. Mais ils l'ont fait. Une route pas bien large et quelques tunnels et lacets  vous guideront jusque là-haut ! 

    Nous étions à Roubion cet été pour un grand tour par la très belle forêt de mélèzes de Falcon le col de la Couillole et la vue panoramique du haut du Pin Pourri...Et puis au retour nous avons flâné dans le village du côté des petites maisons .  

     

     

    2014-05-11 016.JPG

    2014-05-11 008.JPG

    2014-05-11 009.JPG

     

    2014-05-11 015.JPG





    2014-05-11 012.JPG

     

    2014-05-11 010.JPG

     

     

    Et des portes peintes :

     

    2014-05-11 022.JPG

    2014-05-11 046.JPG2014-05-11 050.JPG

    2014-05-11 037.JPG

    2014-05-11 033.JPG2014-05-11 029.JPG

    2014-05-11 026.JPG

    2014-05-11 047.JPG2014-05-11 051.JPG2014-05-11 028.JPG

    2014-05-11 035.JPG2014-05-11 036.JPG

     

    Il existe un autre village des portes peintes c'est à Vallauria en Italie non loin d'ici.

     

  • Caille

    Caille, neige

     

    le village de Caille sous la neige en Fevrier 2014.

    la montagne au-dessus est la Bauroux

     

    plaine de Caille 06