Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Arbres remarquables - Page 2

  • Saule à Giverny

    IMGP3764.JPGUn vieux saule au bord du ruisseau au fond du jardin de Monet à Giverny .

     

     

     

     

     

     

     

    IMGP3765.JPGNon loin du buste du peintre

  • Vénérables en Forêt de Sénart

     

    Nous sommes en forêt de Sénart, région parisienne.

    DSCN0869.JPG

     

    Brûlé de l'intérieur, comme dévoré par la passion. Il ne reste qu'un vase calciné s'ouvrant vers le ciel et les nuages dont il implore une pluie apaisante. A ses pieds trois jeunes gens, échangent des confidences.

    LE CHËNE d'ANTIN

     

     

     
    LE CHENE D'ANTIN FORÊT DE SENART 1985-2009
    envoyé par trebor11230. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.

     

     

     

    DSCN0871.JPG

    Aux quatre chênes, en forêt de Sénart ce vétéran là a plus de 500 ans .

    Plus de bois que de feuilles. Mais drôlement bien campé.

    DSCN0873.JPG

     

     

     

    DSCN0875.JPG

     

     

    En forme ! Bon pied, bon oeil !

  • les gros chênes du défens à Montauroux, Callian

    Rando Montauroux

    Les gros chênes du bois des Défens IMGP0733.JPG

    Le quartier s’appelle « les défens » . C’est une appellation que l’on rencontre souvent quand on lit les cartes. Il y a des défens ou défends autour de chaque village ou presque. Cela date du moyen âge. Défense était faite par le seigneur local de couper du bois et de faire pâturer les animaux sur ses terrains. Parfois même le passage était interdit.

    C’est grâce à cette interdiction que nous pouvons admirer ici les restes de l’ancienne chênaie de Callian. On estime que ces quelques arbres témoins doivent avoir quatre à cinq siècles pour les plus gros. Leur diamètre peut faire deux mètres. Pour mémoire le chêne de La Gaude fait 8 mètres de circonférence. Pour comparer faisons une chaîne humaine pour faire le tour du plus gros et mesurons.

    IMGP0740.JPG

    Il est de tradition aussi qu’une jeune fille ou jeune femme grimpe dans l’arbre. C’est ainsi à chaque fois que nous rencontrons l’un de ces « vénérables » grands-pères. Espérant leur apporter ainsi un peu de distraction dans leur superbe et habituelle solitude.