Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autour des dolmens

Petite incursion dans la préhistoire A l'occasion d'une randonnée Montagne des Louquiers -Cascade de Clars

Avril 2019 - Dolmens de la Brainée et de la Colle près de Mons 83

 

DSC05354.JPG

Les Louquiers – cascade de Clars

Autour des dolmens – Un peu de préhistoire

 

Sur notre itinéraire du jour nous croisons deux dolmens, celui de la Brainée et celui de la Colle.

Entre Mons, Saint Cézaire et Saint Vallier on dénombre une vingtaine de dolmens ce qui atteste d'une occupation humaine très ancienne sur ce territoire. (dolmen des Riens près de Mons et dolmen de la Verdoline à Saint Vallier, dolmen des Puades à saint Cézaire ).

 

Pour mémoire un dolmen a une forme horizontale en table. Lors d'une prochaine randonnée dans le Var du côté de Collobrières ( ferme des Lambert), nous verrons des menhirs, pierres dressées. Menhirs et dolmens sont contemporains. Ils n'avaient sans doute pas la même fonction.

 

A quoi servait un dolmen ? Un dolmen est une construction préhistorique constituée d'une grosse pierre plate de couverture posée sur des pierres verticales dressées qui lui servent de pieds ( 2 sur le côté, une au chevet. Le tout était à l'origine recouvert et protégé par un amas de pierres sèches appelé tumuli. Ces tumulus servait aussi à signaler de loin l'endroit où était le dolmen. Parfois la table, pierre du dessus a basculé ou a disparu. Certaines configurations de dolmens présentent un couloir d’accès. Ils sont parfois reliés entre eux par des allées couvertes. Les deux dolmens que nous visitons ont été restaurés en 1990.

Ce sont des monuments funéraires, des tombeaux ayant abrité des sépultures collectives. Il faut comprendre par là que ce sont des tombes réutilisables. Plusieurs centaines d'individus y ont été inhumés en empilant les corps sur les ossements des précédents sur des générations et ceci pendant des centaines voir milliers d'années ! L’inhumation apparue vers -100 000 était au début réservée aux chefs.

 

Datation : Ces monuments datent d'environ 2500 ans avant J.C et le site a été longuement occupé durant tout le 3ème millénaire av J.C. Ce sont des objets de fouilles retrouvés autour des dolmens qui autorisent la datation ( céramiques, outils de pierre) .

 

Cette période de la Préhistoire correspond à la fin du Néolithique (âge de pierre) . C'est une époque de grands changements. L’homme d'ici est un homo sapiens. Il était jusque là chasseur, cueilleur et il devient éleveur et agriculteur au contact d'autres populations plus évoluées venues du Proche Orient. Ceux-ci transportent avec eux du bétail (moutons, chèvres, bœufs, porc) et des graines ( orge, blé, lentilles, fèves). Ils importent un mode de vie sédentaire qui n'existait pas encore dans cette région. Le tissage et le polissage des outils de pierre sont des inventions de cette époque. Les premiers villages ou installations permanentes voient le jour.

 

Pour situer ce site par rapport à d'autres hauts lieux préhistoriques, la grotte Chauvet en Ardèche est un site beaucoup plus ancien ( -35 000 à – 28 000 ans) , de même la grotte Cosquer ( calanque près de Marseille – 27 000 à -19 000) ou même Lascaux en Dordogne (- 18 000).

Notre département est riche de témoignages sur les débuts de l'humanité. Ce patrimoine est méconnu. Le site de la grotte du Vallonnet près de Roquebrune Cap Martin occupé par l'Homo Erectus il y un million d'années est le plus ancien site préhistorique de France ( ne se visite pas). On y a retrouvé des ossements d'éléphants, de hyènes et de rhinocéros. A Terra Amata ( à Nice – un musée – se visite) ) on a retrouvé une dizaine de foyers fossilisés datés de – 400 000 ans attestant de la domestication du feu déjà en ces temps reculés. A la grotte du Lazaret à Nice ( - 200 000 à - 100 000 ans – se visite) on a retrouvé des ossements humains portant la marque d'un cannibalisme pratiqué de façon rituelle et non habituelle. La Vallée des Merveilles est plus récente (- 2000 av J.C  soit – 4 000 environ). Aux Merveilles correspond la fin de la préhistoire puisque c'est le début de l'écriture et de l'usage d'outils en métal pour piqueter la roche.

Écrire un commentaire

Optionnel